DÉCORA - FRUiTS - HADEKO - SPANK - FAIRY KEI - DECOLOLI - CULT PARTY KEI - DOLLY KEI - KAWAII FASHION - AOMOJI KEI
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fanfic de Miyavi et Noéru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fanfic de Miyavi et Noéru   Sam 21 Mar 2009 - 12:13

Rencontre de Miyavi et Noéru



- Je t’avais dis qu’il était génial!

La jeune fille se mis a sauter sur place en hurlant. Noéru la regarda en se demandant ce qu’elle pouvait bien faire ici.

- En plus il est tellement sexy!

Noéru plissa les yeux en direction de la scène. Elles étaient si loin de l’estrade qu’elle ne pouvais pas voir le chanteur. Il était de la taille d’un très gros cafard.

- Comment tu fais pour le voir toi ?

- J’ai son cd!

Noéru soupira. Elle n’était venue que parce que Ai-chan tenait absolument à aller voir ce nouveau chanteur. Ojiro n’aimait pas quand elle sortait sans lui. Il était du genre jaloux. La jeune fille qui jouait de la batterie et chantait aussi avait une oreille musicale, Ce chanteur avait le ton juste, mais les paroles des chansons étaient un peu boiteuses...a son avis.




Une fois le concert terminé, le chanteur retourna essoufflé dans sa loge a l’arrière. Il se laissa tomber sur le canapé pour souffler un peu. Ce concert l’avait exténué, les jeunes filles hurlaient plus fort qu’à Tokyo. Ses oreilles sifflait a cause de toute la musique.

- Miyavi.

L’interpellé leva la tête.

- Il est l’heure d’y aller.

Miyavi soupira et se leva pour se diriger vers la porte arrière, encadré par deux gardes du corps. Une fois dehors, il ne vit qu’une foule très dense de jeunes filles en délirent qui hurlaient et réclamaient des autographes, arrêté seulement par le cordon de velours rouge. Il fit son plus beau sourire et s’approcha de la foule pour signer quelques calepins au hasard. Quand son agent arriva pour leurs dire que c’était terminer, il y eu beaucoup de crie de rages. Le chanteur retournait vers sa limousine, quand il entendit un grand fracas de l’autre coté de la voiture. Il la contourna et vit deux jeunes filles sur le sol.

- AI C’ÉTAIT QUOI L’IDÉE DE SORTIR PAR LA SORTIE DE SECCOURS!

- Désolé, mais la porte d’entrée est bloqué par les groupies!

Toutes deux se relevèrent. Miyavi les regarda se lever et resta figé devant la jeune fille qui avait une longue chevelure noir.

- Je te jure que tu vas rembourser mes jeans. Ojiro va me tuer!

Quand elle leva la tête son regard se planta dans le sien. Ils restèrent un moment tout les deux a se fixer ainsi. La jeune fille le regardait intensément. Elle était vraiment belle.



Elle se surpris a fixer le jeune homme qui était a coté de la voiture. Son esprit était dans les vapes, elle se réveilla au moment ou Ai la prenait par la main en courant:

- Vite les gardes!

Elle se mit a courir pour échapper aux hommes costauds en noirs.



- Laissez les!

Les hommes stoppèrent leur course et se tournèrent vers le chanteur.

- Elles non rien fais laissez donc ces demoiselles rentrer chez elles.

Ils haussèrent les épaules et le firent entrer rapidement dans sa voiture. Que se passerait-il si jamais une autre folles se jetait sur lui. Ils pourraient perdre leur emploi.



Une fois rendue dans un restaurant elles reprirent leur souffle et entrer pour manger un morceau.

- On a vraiment eu de la chance, dis Ai

- Wai. Fis Noéru en prenant une bouché de son hamburger, ces gardes avaient vraiment l’air féroces.

Son esprit n’était pas encore tout a fais là. Elle repensait a ce jeune homme a la silhouette élancé qu’elle avaient croisées a l’arrière de la salle de concert.

- Je ne parle pas de sa Noéru! On a vue Miyavi de près!

La jeune fille s’étouffa avec sa bouchée et Ai lui tapa dans le dos

- QUOI!? C’était le chanteur ce type?!

Elle se figea un instant. Pourquoi un chanteur comme lui la fixait-il? Elle n’entendait plus son amie parler, elle était trop occupé a se poser des questions.

- Alors c’est ce soir que tu chante au club Yume?

Noéru sursauta légèrement et se tourna vers elle:

- Oui... Je chante ce soir et demain je suis au drum.

- C’est géniale.




La voiture roulaient dans les rues sombres de la villes. Comme a chaque ville qu’il visitait, Miyavi aimait arrêter dans les clubs et les bars pour voir les chanteurs amateurs. Mais ce soir la, Miyavi avait la tête ailleurs. Il pensait encore a la jeune fille de tout à l’heure. Une fois au premier bar, la voiture arrêta et Miyavi entra avec seulement un garde du corps. On le fis assoir a une des tables les mieux placés. Il avait une belle vue de la scène. Un voix annonça alors la chanteuse de ce soir.

- Ce soir le bar Yume a la chance d’accueillir Noéru Kobayashi.

Tout le monde applaudis avec enthousiasme. Sans doute une habituée. Miyavi applaudit avec les autres. Il attendait de voir si elle avait autant de talent. Une jeune fille monta sur la scène, elle avait une longue chevelure noir, avec une seules mèche violettes sur sa frange qui lui barrait le front. Le jeune homme la regarda, les yeux ronds comme des balles de golfs. C’était elle, la jeune fille de tout a l’heure.

- Salut la gang! Aujourd’hui je vous chante ma dernière composition!

Elle fit signe au groupe a l’arrière et se retourna vers la foule. Son regard pénétrant balaya la salle et s’arrêta d’une fois a l’autre sur diverses personnes. Une fois la musique entamer elle commença a chanter. Miyavi en eux le souffle coupé. Mais quel voix! Elle chantait d’une manière qu’il n’avait jamais entendue. Au son des ses paroles accrocheuses elle se déhanchait avec une telle sensualité, il était hypnotisé. Son regard ne se détachait pas d’elle. Quand la chanson pris fin, Noéru s’inclina et disparut de la scène. Miyavi se leva immédiatement. Elle a déjà terminé!? Le chanteur alla jusqu’en coulisse suivie de son garde du corps. Un homme lui bloqua le passage, mais quand il eut reconnue le chanteur, il les laissa passer tout les deux. Il suivit le couloir jusqu’à une salle ou le nom de : Noéru Kobayashi était collé avec du ruban a gommé. Il ouvrit la porte et entra..




Noéru était très contente de sa performance. Elle était dans sa ‘’loge’’ entourée de ses copines. Une fois qu’elle fut assise sur le canapé, un garçon vint s’assoir a coté d’elle et lui passa un bras autour des ses épaules. Il la rapprocha de lui et déposa un léger baiser sur son cou qui la fit frissonner.

- T’as été géniale Noe-chan

Elle se pencha vers lui pour l’embrasser et la porte s’ouvrit sur un jeune homme a l’allure élancé, le cheveux noir lui aussi. Elle décolla ses lèvres de son copain pour planter son regarda dans celui du nouvel arrivant.




Miyavi les regarda tout les deux, mais tout particulièrement la jeune fille. Elle avait un amoureux. Le chanteur sentit son cœur se serrer sous le coup de l’émotion. Il resta figé un instant, mais se ressaisit rapidement.

- Mademoiselle Kobayashi j’ai vraiment aimé votre performance de ce soir.




Noéru resta surprise. Mais que fessait un chanteur tel que lui dans sa loge? Elle continua de le fixer intensément. Il ne semblait pas mal a l’aise pour autant, en plus il soutenait son regard.

- Merci, dit elle sur un ton tout ce qui a de plus calme.

- J’aimerais que tu composes mes chansons. T’en crois tu capable?

Elle le regarda, surprise de la proposition. Un chanteur presque devenu internationale voulait d’elle comme auteure?!

- J’peux savoir pourquoi tu me veux moi alors que tu pourrais facilement te trouver quelqu’un de professionnel.

- Votre talent est particulier. C’est vous que je veux et personne d’autre.

Ils continuèrent à se fixer longuement, puis elle soupira. Elle se retourna vers son copain.

- T’en penses quoi Ojiro?

- C’est ta chance bébé. Tu dois accepter.

Elle se retourna vers Miyavi.

-C’est d’accord. Mais j’espère que sa paye bien.

Quel bonheur. Elle allait devenir son auteure personnelle. Il lui tendis son numéro qu’elle pris. Leurs doigts se frôlèrent un court instant, mais il sentit un frisson lui parcourir le long du bras. Il lui dit de l’appeler le lendemain après-midi et salua les gens dans la pièces et sortie en compagnie de son garde du corps.





Une fois le chanteur sortie, Noéru regarda fixement la carte, incapable de réaliser que maintenant...elle allait travailler personnellement avec un musicien professionnel.Ai se précipita vers elle:

-Mon Dieu! Noéru tu vas travailler pour Miyavi! Tu as trop de chance!

Elle lui fis un sourire en hochant la tête. Ojiro la colla un peu plus a lui.

- Tu seras bientôt une vrai star Noe-chan.

Il l’embrassa a nouveau. Noéru participa au baiser mais son esprit était ailleurs. Pourquoi elle et pas une autre? Elle resta songeuse un long instant. Elle ne fut sortie de ses songes qu’une fois rendue chez elle, quand Ojiro fis doucement descendre la bretelle de sa camisole en parsemant son cou de baisers.


Le lendemain matin Noéru se présenta chez Miyavi vers midi. La maison n’avait rien d’extraordinaire, mais elle était tout de même très grande. Elle sonna a la porte et attendit. Une femme de ménage vint m’ouvrir et me conduisit dans une pièce qui avait été emménagé en studio de luxe. La pièce était vide de vie. Il y avait divers instruments installé partout dans la pièce. Des guitares, des basses, des synthétiseurs, et même une batterie de bonne qualité. Elle s’approcha et caressa la batterie du bout de ses doigts. Elle leva les yeux, il avait un grand miroir devant elle. La jeune femme regarda son reflet. Elle avait décidé ce matin là de mettre le veston violet que Myu lui avait donnée à son anniversaire. Elle portait un foulard violet aussi au cou.




Le miroir sans teint était très pratique. Comme ça il peut se pratiquer et son agent peux arriver et l’écouter sans avoir a le déranger. Mais a ce moment, il servait à autre chose. Il regardait Noéru arrivé. Juste le mouvement qu’elle avait fait pour toucher la batterie était emplie d’une grande sensualité. Quand elle leva les yeux vers le miroir, leur regards se croisèrent involontairement. Elle se contenta de replacer un des ses mèches. Elle se dirigea alors vers la batterie et s’y installa. Elle pris les baguette et commença à jouer un morceau qui lui était inconnu. Ce devait être une de ses créations. Il décida alors d’entré pour l’accompagner a la guitare. Quand il ouvrit la porte, Noéru ne s’en rendis pas compte. Quand elle jouait ou chantait, le monde arrêtait de tourner pour elle. Miyavi prit sa guitare et reproduit se qu’elle jouait sur un ton tout aussi juste. Le duo était vraiment formidable, mais Noéru ne c’était toujours pas aperçut de sa présence. Il cessa de jouer et s’approcha d’elle par derrière. Il lui chuchota alors a l’oreille:

- Y a-t-il des paroles sur cet air?

Elle cessa immédiatement de jouer en retenant la cymbale. Elle tourna la tête doucement vers lui, leurs lèvres n’étant plus qu’à quelques millimètres de distances.

- Non. C’est une chanson que j’ai composé pour ma meilleure amie. Celle-là elle n’est pas a vendre.

Elle se leva s’obligeant a se coller contre l’artiste. Ce dernier en profita pour humer le parfum de sa douce chevelure sombre. Elle se retourna et le fixa a nouveau, les mains sur les hanches.

- Alors quel genre de chanson t’as envie?

Il sourie et s’approcha d’elle en prenant sa guitare fétiche. Miyavi l’a fit assoir sur un banc et il vint lui même s’assoir tout près d’elle. Il lui expliqua alors de manière détaillée ce qu’il voulait. Noéru hocha alors la tête et s’approcha du clavier. Elle commença a jouer une mélodie en l’écrivant peu à peu sur des feuilles de partions vierges. Après une heure les partitions étaient faites. Elle soupira et se laissa allé contre le mur derrière elle.



-Ouf! T’es mieux de l’aimer celle-là parce qu’il ya beaucoup de travail dessus.

Elle lui sourie et Miyavi lui sourie a son tour. Il se leva et l’aida a se lever:

- Vient je t’invite. Nous allons manger.

Il rangea les partitions dans une armoire celée et pris la main de Noéru. Il l’entraina a l’extérieur où la limousine les attendaient. Miyavi l’a fit assoir en premier et alla la rejoindre a l’intérieur. Le chauffeur les conduisit dans un grand restaurant. Le chanteur sortie et aida Noéru en lui tendant sa main

- Wow! J’ai jamais connus autant de bonnes manières de la part d’un homme!

- Ton petit ami ne te donne pas ce genre d’attentions?

- Pas vraiment. C’est pas son genre.

Il sourie intérieurement. Il aurait peu être une chance avec elle. Il lui pris la main de manière tout a fais naturelle pour lui et ils entrèrent dans le restaurant. Miyavi se vit offrir la plus belle table du restaurant. Quand le serveur vint leur porter leur menu, Miyavi dit a Noéru de choisir tout ce qu’elle voulait

- C’est moi qui régale.

- Géniale je meurs de faim!

La jeune femme ne se gêna pas pour commander ce qu’elle souhaitait le plus. Elle fini en prenant un dessert de crème glacée et fouetter avec des fraises. Elle adorait les fraises. Elle en pris une et se lécha les lèvres
- Elles sont délicieuses.

Elle en pris une avec de la crème fouetté et se releva un peu par en avant pour aller la porter a la bouche de Miyavi.

- Goutte!

Ils se sourirent mutuellement. Une complicité étaient en train de naitre entre ces deux jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Sam 21 Mar 2009 - 12:14

La chanson fut un grand succès après plusieurs mois de travails. et Noéru accourut chez son nouveau meilleur ami quand elle l’apprit.

- Miya-Kun! T’as vue?! T’es encore numéro un!

Le chanteur l’attendait dans le salon avec sa guitare

- Oui et c’est grâce a toi Noéru. Merci

Elle s’approcha de lui et s’assied a coté de lui

- Moi j’ai écris, sa n’aurais jamais si bien parût avec un autre chanteur que toi Miya-Kun.

Elle lui embrassa la joue quand son portable sonna.

- Allô?

- Noéru t’es passé où encore?!

- Bah je suis chez Miyavi. Je suis venue pour...

- Est-ce que c’est pour le travail?

-Non mais..

- Alors reviens tout de suite!

Et il raccrocha sans autres explications. Elle soupira et se tourna vers Miyavi

- je dois y aller...Ojiro avait prévue quelque chose... On se voie plus tard. Salut.

Elle se leva mais Miyavi la retint par le poignet.

- Miyavi lâche-moi Ojiro a pas l’air de bonne humeur.

- Justement. Tu n’as pas a endurer tout sa! Ce type te contrôle complètement et tu ne peux presque rien faire. On ne se voit que quand tu viens m’aider à a écrire mes chansons. Penses à toi un peu.

Noéru resta immobile à fixer le plancher. Que faire...Il est vrai que Ojiro ne se préoccupe pas vraiment d’elle. Il l’exploite carrément, fessant de l’argent sur son dos et en couchant avec elle. Pourquoi restait-elle encore avec lui? Avant qu’elle ne puisse penser a autre chose, Miyavi l’attira vers lui pour presser ses lèvres contre les siennes. Elle en resta interdite un instant, mais n’arrêta pas le baiser pour autant. Au contraire, elle participait de tout son cœur. Une fois que le baiser eu pris fin, Miyavi serra Noéru dans ses bras et lui chuchota a l’oreille:

- N’ignore pas mes sentiments et ne fais pas taire les tiens.

Il la relâcha finalement et la laissa partir. Elle se dirigea vers la sortie et rentra chez elle escorté par un taxi. Elle vivait depuis plusieurs mois dans un appartement qu’elle partageait seule avec Ojiro. Dès qu’elle eu fait un pas a l’intérieur de chez elle Ojiro la gifla violement. Noéru se retrouva propulsée par l’impact contre le cadre de la porte. Elle s’y agrippa en tenant sa joue enflée. Ojiro s’approcha et pris son menton avec son pouce et son index pour le remonter vers son visage.

- Noéru tu sais que tu as ce que tu mérite n’est-ce pas ? Tu sais que tu dois arrêter de me désobéir.
Elle le regarda fixement, le regard comme vide. Il s’approcha alors de plus en plus près de son visage.

- Allez viens te faire pardonner.

Il l’embrassa langoureusement. Noéru se laissa faire un instant, puis se réveilla. Elle mordit alors violement la lèvre inférieur d’Ojiro. Il se recula en hurlant. Il tenait de sa main droite le bas de son visage d’où on pouvais voir dépasser des doigts, un léger ruissellement de sang.

-Salope!

Il s’approcha d’elle et la gifla a nouveau, mais cette fois si la jeune fille tint le coup et ne broncha pas, mis a part sa tête qui tourna d’elle même. Une mince filet de sang coulait du coin de sa bouche. Elle l’essuya du revers de la main, son visage fermé ne laissait entrevoir aucune émotion. Elle continua de fixer Ojiro.

- C’est fini Ojiro.

Elle ferma ses paupières un court instant, Ojiro cria quelque chose mais elle ne l’entendit pas. Elle tourna finalement les talons pour sortir de l’immeuble. Elle décida de marcher au lieu de prendre a nouveau un taxi. Elle se dirigea vers la maison de Miyavi, en chemin elle croisa un jeune homme a la chevelure brune foncé assis par terre a jouer de la guitare, mais elle n’y porta pas attention. Une fois devant chez lui, elle n’eut aucun problème à entrer. Elle marcha dans toute la maison pour finalement trouver Miyavi dans sa chambre, assis sur son lit, à jouer de la guitare. Il leva alors les yeux vers elle et resta figé quand il vit l’hématome sur sa joue. Il déposa sa guitare au sol et se précipita vers elle. Il déposa ses mains sur ses épaules et la fixa droit dans les yeux.

- Mais Noéru que t’est-il arrivé? C’est lui hein? C’est Ojiro?! Attend un peu que je l’attrape.

Il allait sortir de la chambre, mais Noéru et le retint. Le garçon se tourna vers elle. Elle fixait le sol. Pour la première fois depuis qu’il la connaissait, elle avait décidé de ne pas affronter son regard .

- Laisse tomber...je l’ai laissé.

Elle releva la tête vers lui, un air déterminé sur son visage.

- Pour toi.

Elle s’approcha de lui et pressa délicatement ses lèvres contre les siennes. Quand elle les décolla, il en redemanda encore en l’embrassant a son tour. Ce dernier baiser ne pris qu’après un long instant. Miyavi la poussa un peu plus vers le lit et elle se laissa faire, en parfaite connaissance de cause. Ils étaient encore debout a s’embrasser, quand il commença tout doucement a déboutonner la chemise de sa douce. Un a un il détacha les boutons, il fit finalement glisser les manches le long de ses bras. Elle atterrie en tas a leurs pieds. Noéru se retrouva alors simplement en soutien-gorge en dentelle noir. Il décolla alors ses lèvres un instant pour l’admirer:

- Tu es si belle, comment fais-tu?

Elle répondit a sa question en continuant le baiser. Elle commença alors a son tour a défaire son amour de son chandail. Le deuxième chandails alla rejoindre le premier au sol et Noéru poussa délicatement son partenaire sur le lit. Une fois qu’il fut assis, elle entreprit de se départir de sa lingerie. Une fois sa poitrine fut dénudée, elle la pressa contre le torse pour continuer a l’embrasser. Miyavi décida de le stopper de nouveau et commença à la couvrir de plusieurs baisers légers, allant de son cou jusqu’au bout de ses seins nus. Noéru le laissa faire en fermant les yeux de délice. Il la pris alors délicatement dans ses bras, comme une poupée, pour la coucher sur le dos. Elle passa ses bras autour de son cou pour l’attirer a nouveau vers elle, Ses lèvres étaient devenue une vrai drogue pour elle et elle ne pouvait déjà plus s’en passer. Il embarqua par dessus sa bien aimée et commença tranquillement à déboutonner son jeans, il passa une main ses cuisses pour le faire descendre lentement, frôlant sa peau lisse au passage pour la faire frissonner. Il glissa ensuite un doigts dans la ficelle de sa culotte te la fis glisser a son tour, retirant ainsi le dernier bout de tissus les séparant. Il commença a descendre ses baisers de plus en plus bas, il s’arrêta un instant et lui suçota un peu la hanche avant de continuer sa descente. Il se plaça alors entre ses cuisses et entrepris de lui donner le plus de plaisirs possible en la faisant languir en même temps. Il la sentie se cambrer sous ses coups de langues, la sueur perlait sur son corps comme de fines gouttelettes de diamants. Son corps en entier montraient le désir qu’elle éprouvait. La seule musique ambiante était le son de ses soupirs de plaisirs. Elle poussa alors un dernier crie, son corps se tendant au maximum et elle retomba ensuite mollement sur le lit.




Noéru repris son souffle ,puis, elle releva en position a genou. Elle sourie a Miyavi et déposa un rapide baiser sur ses lèvres. Puis elle commença à embrasser son torse. C’était a son tour de le faire languir. Elle parsema son torse de milliers de baisers, ne fessant qu’effleurer sa peau. Elle posa alors sa main contre son pantalon et sentie son membre durcit. Elle lui fit un jolie sourire en continuant de le fixer dans les yeux, puis fit doucement glisser son pantalon le long de ses hanches, suivit par la suite par son boxer. Elle posa finalement une main sur cette objet de désir et débuta un mouvement lent de va et viens. Noéru entendait les doux soupirs de son amant a son oreille et décida donc qu’elle l’avait fait assez languir. Elle ouvrit la bouche en engouffra le membre bien gonflé de désir. Miyavi poussa alors un soupir plus fort que les autres. La jeune fille fessait jouer habilement sa langue pour lui donner un maximum de plaisirs. Finalement il laissa aller un dernier soupire et elle avala son précieux nectar. Noéru releva la tête et regarda Miyavi dans les yeux en se léchant sensuellement les lèvres.
Miyavi s’approcha d’elle et recommença le baisers, écourté plus tôt. Il se pencha sur elle et la replaça en position coucher, lui par-dessus. Noéru posa ses mains dans son dos et Miyavi se releva un peu. Il s’enligna et entra profondément dans la jeune fille. Il resta immobile un instant, puis débuta lentement des mouvements de bassins ,puis de plus en plus rapides. La sueur de leurs deux corps se mélangeaient au rythme des mouvements de Miyavi. Il devint de plus en plus rapide et de plus en plus puissant. Finalement, Miyavi ne put se retenir plus longtemps et explosa de plaisir en Noéru. Leurs deux cris s’unirent en un seul et le jeune homme se laissa choir contre l’épaule de sa douce compagne.

- Je t’aime Noéru.

Elle le serra tout contre lui. Miyavi connaissait son passé et il savait pour quel raison elle n’osait pas répondre a ses mots par les mêmes.

- Moi aussi Miyavi.

Il pris alors la couverture et s’enroula avec Noéru dans ses bras. Ils s’endormirent dans cette position.



Un an c’est écoulé depuis. Ils sont toujours ensemble. Miyavi est maintenant devenue la plus grande idole musicale et Noéru est grandement reconnue pour ses talent de chanteuse, batteuse et compositrice. Ils vécurent une merveilleuse année.


Un jour Noéru était sortit avec ses copines et rentra assez tard le soir. Quand elle rentra elle trouva le palais, comme elle l’appelait, plongé dans le noir. Elle passa devant le garde de nuit et entra à l’intérieur. Elle avait faim, elle décida donc de passé par la cuisine avant d’aller se coucher. À cette heure si elle doit être vide. Elle entra donc dans la salle et chercha un moment l’interrupteur. Une fois trouvé, elle l’actionna et la scène qui s’affichait devant elle lui coupa net sa respiration. Le temps semblait s’être arrêté, devant elle, se tenait Miyavi, mais il n’était pas seule..Une jeune servante était a quatre pattes devant lui, la tête penchée sur son pantalon. Lui, il avait les mains posés sur la tete de la fille et ne semblait pas détester. Quand la lumière s’alluma il ouvrit immédiatement les yeux et tourna la tête vers Noéru, affolé. Celle-ci figea, puis elle tourna les talon et partie a la course.

- NOÉRU ATTEND!!!

Il rattacha son pantalon précipitamment et poussa la jeune servante. Il partie a la course à la suite de Noéru.

- NOÉRU! Attend ce n’est pas ce que tu crois.

Le chanteur était plus rapide qu’elle, il l’a rattrapa assez rapidement et la retin par le poignet.

- Ce n’est pas ce que tu crois Noéru laisse moi t’expliquer. C’est une groupie qui c’est déguisé en servante, elle c’est jeté sur moi!

- Mais t’avais pas l’air de détester! Tu ne la repoussait même pas!

- C’est compliqué Noéru...

- NON! Laisse tomber...je...c’est fini Miyavi...tout... est terminé a partir de maintenant.


Elle dégagea son poignet rapidement et continua sa course vers l’extérieur. Miyavi resta planté la où Noéru l’avait quitté.
Je jeune fille continua sa course même a l’extérieur, bien que Miyavi ne la suivait plus du tout. La pluie commença à tomber de plus en plus dru et Noéru termina sa course en face d’un parc. Elle s’installa sur le rebord du trottoir, en position fœtale et resta la sous la pluie. Elle ne sentait pas la pluie traverser ses vêtements jusqu’à les gorger d’eau. Ni même le froid qui lui transperçait les os. Tout ce qu’elle ressentait c’était la blessure a son cœur, une blessure loin d’être facile a guérir. Les larmes se refusaient a couler. Pourtant cela aurait été un soulagement, pouvoir se laissé allez a sa peine. Mais rien. Elle demeurait inerte sous la pluie. À un moment donné, elle cru que la pluie avait cesser de tomber sur elle, à cause de l’engourdissement elle ne ressentait plus rien, elle se croyait morte. Mais une voix vint lui chuchoter a l’oreille:

- Je t’avait avertie que tu allait revenir vers moi finalement Noe-chan.

Il passa un bras autour de ses épaules, savourant silencieusement sa victoire nouvellement acquise. Pendant deux mois, Noéru demeura inerte quasi morte. Deux mois durant lesquels Ojiro s’occupa d’elle comme une poupée. Car c’est a cela qu’elle ressemblait, un jolie poupée inerte aux grand yeux bleus clairs. Quand elle repris finalement usage de son corps, elle se ressaisit. Elle accepta de retourner travailler avec Miyavi, a condition de ne jamais évoquer leur relation passé. Peu à peu leur complicité revint, Mais un jour, Noéru alla voir son père.

- Papa...j’en ai assez. Partons vivre a New-York

Un mois plus tard, Noéru déménageait a New-York, sans dire mots a personne. Même pas à Miyavi. Elle avait entendu dire que sa meilleure amie se trouvait là. Elle l<espérait de tout son cœur.


( a certains endroit Kizu y'a que toi qui va voir des trucs^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Sam 21 Mar 2009 - 15:34

Encore une fic ?
Faut que je la lise, j'adore tes fics ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Sam 21 Mar 2009 - 17:47

il y a au moins 5 heures de travail consécutifs la dessus
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Dim 22 Mar 2009 - 5:59

OMG O_O
Continue comme ca !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Dim 22 Mar 2009 - 13:12

C'est sur^^ Je veux devenir auteur^^ :Chiiii: merci mélanie^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Dim 22 Mar 2009 - 14:06

Auteur de livre ? =O
WaW !
Bah t'es sur la bonne voie ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Dim 22 Mar 2009 - 18:56

Michiiii^^ pour la suite l'autre fanfic c'est qu je l'ai sur papier seulement et j'ai la flemme de tapper le reste XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Lun 23 Mar 2009 - 14:15

Ok xD
Bah, en même temps, je te comprend, parce que c'est long quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Présidente CRiiC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 25
Localisation : Harajuku, Canada
Passion : La mode, le japon <3
Humeur : Occupé D:
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Lun 23 Mar 2009 - 17:30

* frappe dans les mains*

J'aime bien la partie ou elle avala son précieux nectar. C'est franchement ecoeurant mais écrit comme cela, ca donne un style .. MOUHAHAHA

Bon .. ouais .. hum ..
*repart en courant*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainbow-team.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Lun 23 Mar 2009 - 18:51

hey je croyais que tu n'aimais pas les fanfictions??? XD ( je suis une experte en scene de sexe^^)
Revenir en haut Aller en bas
Présidente CRiiC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2443
Age : 25
Localisation : Harajuku, Canada
Passion : La mode, le japon <3
Humeur : Occupé D:
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Lun 23 Mar 2009 - 18:59

Une bonne admin se doit de surveiller et de lire tous les posts de son forum ! ^0^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rainbow-team.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   Lun 23 Mar 2009 - 19:01

wai wai c sa XD avoue que 'est parce que sa parlais de on précieux miyavi XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic de Miyavi et Noéru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic de Miyavi et Noéru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fanfic de Miyavi et Noéru
» &#38597;-miyavi-
» Fan fiction: Toujours l'amour.
» Et si... Il (partie 1 )
» [Youtube] Salut Les Geeks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIENVENUE SUR LE FORUM DE LA RAINBOW TEAM :: FLOOD :: Corbeille :: Partie publique-
Sauter vers: